Retour gratuit dans tous nos magasins
Retour possible durant 14 jours
Service client lun. -dim. : 10h - 22h
Livraison gratuite à partir de € 30

#StayWild selon Elsa Fralon

Journaliste, maman tout terrain, passeuse de disques, brux-hell-oise, fi lle du moove, adepte de la mode no gender depuis TLC, early adopteuse de vieilles tendances, Elsa est née sans Internet mais elle mourra avec.

Rester sauvage est, je pense, la seule option possible pour survivre en 2018. Alors on reste sauvage dans notre façon de penser, en essayant de ne pas céder au conformisme. En continuant à dire ce que l’on pense, tout haut. Rester sauvage, c’est rester libre, c’est échapper aux pièges que le quotidien, la société, l’establishement nous tendent. Rester sauvage c’est déborder quand on colorie, c’est déborder de vie. On reste sauvage dans notre façon de nous habiller. La mode est aux imprimés animaliers­? Parfait­! Regardez toutes ces panthères, ces léopards et ces zèbres élégants que l’on voit passer dans les jungles urbaines que sont nos villes. Hommes et femmes, empruntant aux plus beaux animaux leurs parures, leurs robes. C’est aussi, une belle manière d’échapper à la monotonie et au gris des jungles de béton dans lesquelles nous vivons. Rester sauvage c’est mettre en place des stratégies pour continuer d'exprimer cette part sauvage qui nous habite. C’est tout mettre en œuvre pour ne pas l’étouffer. Et cela passe par le lâcher-prise. Il peut se traduire par l’envie d’aller danser et de laisser parler son corps, sans le contrôler. Pour certains, c’est partir loin, voyager, retrouver des paysages vierges, se reconnecter avec la nature.

Pour tomber sous le charme de quelqu’un je dois le voir bouger, je dois entendre son rire, sentir son odeur.

On reste sauvage dans notre façon d’aimer aussi, de découvrir l’autre, de le sentir. On essaie de ne pas céder à la facilité de Tinder et autres applications de rencontres et on sort, on frôle, on regarde, on séduit. Je ne sais pas vous, mais moi pour tomber sous le charme de quelqu’un je dois le voir bouger, je dois entendre son rire, sentir son odeur. Impossible à travers un écran… Rester sauvage c’est poser son smartphone, se déconnecter, couper Internet. Prendre le temps de faire une sieste quand on en ressent le besoin, pleurer si des larmes doivent sortir, crier si parler devient impossible. Rester sauvage c’est faire ce que l’on veut vraiment quand faire semblant n'est plus possible. Et tous les moyens sont bons pour rester sauvage, le plus important c’est de le rester !