basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Pure by Luce: beau & durable

Notre espace Pop-up nous permet de mettre en valeur un talent créatif ou un concept étonnant. Avec sa marque Pure by Luce, Loes Vandekerckhove prouve qu'on peut créer des vêtements de sport à la fois beaux, durables et abordables. Sa collection mérite donc certainement une place de choix dans notre espace Pop-up. #DareToBeDifferent

Loes Vandekerckhove | T-shirt, € 69 | Legging, € 89

Qui est

Loes Vandekerckhove (24 ans)

 

Fan de mode, accro aux voyages, sportive déchaînée, entrepreneuse

Fondatrice de Pure by Luce (et ladite 'Luce')

 

Domicile: Tielt

Carrière: a obtenu son MBA en International Business Management et fait un stage dans l'entreprise de marques de lingerie Van de Velde

Devise: Se balader souvent, s'émerveiller tout le temps

Qu'est-ce que ?

Pure by Luce

 

Quoi: des vêtements de sport pour femmes

Depuis: avril 2017

Style: design minimaliste et motifs originaux

Chez Juttu: leggings, soutien-gorges de sport, tops et un sweater

Mission: prouver qu'on peut faire du beau durable et financièrement accessible

Pour: les femmes actives, qui ont une vie bien remplie, qu'il s'agisse de récupérer les enfants à toute vitesse, de se hâter vers son cours de yoga ou de gravir une montagne. 

Top, € 69 | Legging, € 89 | Soutien-gorge de sport, € 69 | Legging, € 89

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Pure by Luce n'a pas toujours été une marque de vêtements, n'est-ce pas ?

“Effectivement, c'était d'abord un blog. J'y écrivais des articles en lien avec la durabilité, dans les domaines de la cuisine, du shopping et de la décoration d'intérieur. C'était à très petite échelle, pour les amis et la famille. J'ai juste remarqué qu'on me demandait souvent où j'avais acheté tel sac ou telle paire de chaussures. Je peux donc dire avec fierté que j'ai introduit les basket Veja (ndlr : des baskets durables) à Tielt (rires).” 

D'où vous vient cet intérêt pour la durabilité ? 

“Adolescente, j'achetais pour ainsi tous les magazines de mode. Les stylistes étaient mes héros. Quand j'avais un travail à faire en marketing, à l'école, ça avait toujours à voir avec la mode. C'était une évidence. Quand je me suis plongée dans l'industrie de la mode, je me suis sentie frustrée par toute cette pollution, toute cette exploitation, et le manque de marques 'propres'. Je me suis donc mise à chercher des labels à la fois branchés ET écologiques, et à consommer de manière beaucoup plus consciente. Moins et mieux.”

Est-ce votre mission, sensibiliser les gens à la manière dont ils achètent? 

“Oh la la, ce n'est pas à moi à bousculer les consciences. Et, à vrai dire, je n'achète pas moi-même tout le temps durable. Je n'en ai pas les moyens. Mais ce que je veux, c'est prouver de manière positive que les choses peuvent être faites autrement. Qu'il existe une alternative à la fois belle, durable et accessible financièrement.”

T-shirt, € 69 | Legging, € 89 | Haut court, € 59 | Legging, € 89

En quoi est-ce que Pure by Luce change les choses?

“Nous travaillons surtout avec de l'éconyl, un fil fait de polyamide recyclé à base de restes de tissus, de tapis et de filets de pêche. Tous les produits sont fabriqués au Portugal, ce qui me permet de réduire les prix tout en conservant une très bonne qualité et en garantissant des conditions de travail dignes.” 

Pourquoi avoir choisi des vêtements de sport ?

“Ce n'est déjà pas du gâteau de trouver des vêtements de tous les jours chouettes ET durables mais en matière de vêtements de sport, c'est encore pire. Comme je ne trouvais rien pour moi, j'ai décidé de remédier au problème en les créant moi-même. Pour moi, le sport est un véritable exutoire, et je savais donc exactement ce que je voulais. Mais on vend aussi des pièces que l'on peut porter tous les jours. On peut par exemple parfaitement combiner le legging avec un pull en laine oversized et de belles baskets.” 

Comment travaillez-vous? 

“Je commence par choisir un thème. Et c'est souvent lié à mes voyages. Mon premier thème a été le Mexique, où j'ai séjourné en tant qu'étudiante d'échange. La collection actuelle tourne autour de l'Afrique du sud. Puis je recherche le graphiste idéal. Pour ma dernière collection, j'ai collaboré avec un artiste sud-africain, Jody Paulsen, connu pour ses dessins très chargés et colorés. Une fois les motifs choisis, je fais des croquis. Enfin, je travaille avec quelqu'un qui maîtrise l'aspect technique et conçoit le design.” 

Pourquoi avoir choisi le crowdfunding pour lancer votre marque ?

“Outre le fait que c'était la meilleure manière de payer le processus de production, cela m'a aussi semblé l'idéal pour tester l'intérêt que cela susciterait. Et la presse s'est tout de suite montrée intéressée. La marque était donc déjà un peu connue avant même d'être véritablement lancée.”

Sweater € 89 | Legging, € 89

MAIS ENCORE…

Le thème de Juttu est #DareToBeDifferent. Vous êtes d'accord avec ça?

“Pure by Luce a un style unique, très original, qui s'écarte volontairement de celui des grandes marques de sport. Suivre aveuglément la masse ou les tendances, ce n'est jamais une bonne idée. Il faut oser développer son propre style. Et sa propre opinion. Et puis, pour qu'un changement ait lieu, il faut de temps en temps oser remettre la norme en question. Je ne participe par exemple pas aux collections saisonnières. Cela entretient le gaspillage typique de notre société. Pourquoi est-ce que je solderais un article qui, en termes de qualité, de style et de « mettabilité » transcende les saisons ? Et je préfère proposer de nouvelles pièces quand il y a une demande. Ma nouvelle campagne comprend d'ailleurs des articles de la collection précédente. Et je m'arrange pour que toutes les pièces restent combinables entre elles.”

Pure by Luce est disponible dans le Juttu Pop-up Space jusqu’au 17 avril.