Commencer son ( mini ) potager !

Il n’y aura certainement plus de gelées de nuit, donc ces mois du printemps sont parfaits pour semer, planter et cultiver. Envie d’un potager de légumes bio ? Voici quelques conseils pour être sûr d’avoir des légumes sains de son jardin/bac à potager dans son assiette pendant l’été.

Étape 1 : Ne te complique pas trop les choses

Tu es connu(e) pour ne pas savoir garder les plantes en vie ? Nous ne te jugeons pas. Mais il faut savoir qu’un potager demande du travail, parce que chaque plante ou légume a des besoins différents. Il vaut mieux se concentrer au maximum 5 espèces différentes et faire « pousser » son jardin par la suite. Tu n’as pas beaucoup d’expérience et encore moins de patience ? Rappelle-toi que les herbes aromatiques sont plus faciles à entretenir et que le cresson se récolte plus rapidement.

Conseil ! N’oublie pas les étiquettes des plantes ! On oublie ce qu’on a semé plus vite qu’on ne pense. 

Étape 2 : Choisis ce que tu aimes

Besoin d’un petit coup de pouce pour travailler dans ton potager ? Ne cultive pas ce que tu trouves joli, mais ce que tu aimes manger. C’est beaucoup plus motivant.

Étape 3 : Attends le bon moment

Semer et planter. Le bon moment est différent pour chaque plante. Tu as envie de manger la production de ton jardin dès cet été ? Nous te listons ce que tu peux faire à partir de mai ( quand il ne gèle plus la nuit ) :

Semer :

Aubergines, Courgettes, concombres, melons, cresson, betteraves, pois, carottes, brocolis, salade, rucola, radis, navets, épinards et herbes d’été comme le persil, l’aneth, le basilic, la ciboulette et la coriandre.  

Conseil ! Did ju know… que l’erreur la plus fréquente est de semer trop profond ? Applique les conseils et sème aussi profond que les graines sont grandes.

Conseil ! Ne cultive pas de fruits décoratifs dans ton potager si tu veux aussi y récolter des citrouilles et des courgettes. Les bourdons et les abeilles mélangent le pollen avec les espèces mangeables et causent ainsi une pollinisation croisée. Résultat : des citrouilles et des courgettes dures et amères.

Plantes :

Céleri, tomates, aubergines, poivrons, fraises, chou pointu et fèves

Étape 4 : Chaque légume a besoin d’espace

Tu travailles dans un bac à potager ? Sème ou plante un légume différent dans chaque carré. Rappelle-toi que les légumes sont sélectifs en ce qui concerne leur compagnie. Certaines espèces ne doivent pas se retrouver ensemble.

Conseil !

Bons voisins :

Salade/haricots/épinards

Betteraves/salade/fraises

Ciboulette/poireaux/salade/tomates

Mauvais voisins :

Oignons/haricots

Pommes de terre/tomates

Oignons/haricots/pois/légumes secs

Étape 5 : Trouve le bon endroit

Qu’un potager nécessite beaucoup d’espace est un mythe ( le plus gros des bacs doit mesurer 120 cm par 120 cm ). Par contre, il faut mieux trouver un endroit à l’abri du vent et au soleil. Trouver un emplacement que tu as en visuel est aussi une bonne idée. Le risque d’oublier de jeter un coup d’œil journalier sur ta future récolte est ainsi plus petit.

N’oublie pas : donne de l’attention et ça poussera…