Jan Van Der Veken parle de son poster pour Juttu

Dans chaque Juttugram, nous laissons carte blanche à un illustrateur pour la page centrale. Le résultat est à chaque fois un superbe poster en rapport avec notre thème. Jan Van Der Veken nous en dit un peu plus : « J’aime bien avoir le temps de laisser mûrir des idées »

Nick Proot © prootfolio.com

Qui : Jan Van Der Veken

Âge : 43

Job : illustrateur

Études : graphisme à Saint Lucas à Gand

Plus grande réalisation : « À deux reprises, j’ai réalisé la couverture de The New Yorker. Un honneur. »

Mission la plus ennuyeuse : « Un dessin pour une banque sur les droits de succession et le partage des biens. Mais j’ai appris des choses » (rires).

Connu pour : le mur BD sur la Tour des Paysans à Anvers

Ce qu’il préfère faire : « Dessiner à la main en laissant ici et là une petite imperfection. »

Plus d’infos : www.janvanderveken.be

Sur la devise :

« Easy like Sunday morning »

« J’ai immédiatement entendu la mélodie dans ma tête. Je connais surtout la version de Faith No More, mais la version originale est du groupe funk The Commodores et date des années 70. Cette ambiance rock se retrouve aussi dans le

dessin, comme la sensation du « tout est permis » du dimanche matin. » 

Sur notre thème :

#LetsHygge

« Sur le dessin, après une nuit de folie, le couple s’est retiré dans une cabane en plein air. L’intérieur est douillet et il y fait chaud, tandis que la nature et la fraîcheur restent dehors. Ils ne se soucient de rien et, en même temps, tout se.... Selon moi, c’est ça le hygge. Je suis assez fan du principe de ralentir, d’autant plus qu’il y a deux petits enfants chez moi maintenant. Au niveau du travail aussi : avant je travaillais surtout pour la presse et tout devait être fait pour la veille. J’aime bien avoir le temps de laisser mûrir des idées. »