5 x J’achète belge dans notre Espace Pop-up

Nous mettons en avant des marques beJUTTUful et aimons donner un coup de pouce aux talents locaux dans notre Espace Pop-up. C’est pourquoi avec Flanders DC nous sélectionnons chaque année des marques belges prometteuses qui remplissent notre Pop-up « J’achète belge » de leur design unique. Tu te souviens des bijoux recyclés d’Edeplast, cache-pots de House Raccoon, maisons en carton pour chats de Design for Pussies ou encore de la mode écoresponsable de l’Atelier WASTED ? Jasmijn Verlinen est la fondatrice de la campagne « J’achète belge » et a aidé à monter le premier Pop-Up J’achète belge chez Juttu. C’est avec plaisir et fierté qu’elle fait un petit retour en arrière.

Qui est ? Jasmijn Verlinden

Âge : 33

Lieu de vie : Anvers

Études : a étudié l’histoire de l’art

CV : a travaillé comme responsable de communication au sein de l’Institut Flamand de Mode (désormais Flanders DC) et y a fondé la campagne « J’achète belge », se donnant pour mission de sensibiliser les gens. Acheter belge est possible pour chaque budget et chaque style. Par la suite, elle est devenue manager en marketing pour la marque de bijoux Wouters & Hendrix.

Job : architecte de marques freelance

Porte un amour particulier aux marques belges qui connectent esthétique, créativité et large cadre de références culturelles avec des objectifs commerciaux

En couple avec Pieter, maman d’Otto Nelson (6) et Ezra Boaz (2,5)

Devise de shopping : Buy less, choose well, make it last

Pour suivre Jasmijn sur IG @jasmijnverlinden


“Les designers belges sont connus pour leur originalité.”

-Jasmijn Verlinden

La vie est belge

« J’ai toujours eu une prédilection pour le design belge. Ado, je ne recevais pas de budget vestimentaire parce que mes parents ne voulaient pas que je rentre les poches pleines de bricoles. Maman nous accompagnait donc pour faire du shopping et achetait des articles plus chers, de meilleure qualité, plus intemporels et souvent d’origine belge. Mon premier design belge était une paire de baskets de Dirk Bikkembergs. Des “godasses” comme maman les appelait, mais moi, je les trouvais sublimes. Que ma garde-robe soit ainsi honorée d’un des “Six d’Anvers” me procurait une immense joie et ces chaussures avaient leur place attitrée sur ma table de nuit, comme des idoles. Lorsque, des années plus tard, j’ai été engagée au sein de l’Institut Flamand de Mode, je suis entrée en contact de nombreux designers belges inspirants, je voulais aussi les soutenir personnellement. Et c’est seulement à ce moment-là que j’ai commencé à faire du shopping (rit).

 

La mode belge se distingue par sa qualité supérieure et son originalité obstinée. De nombreux articles belges ont une grande valeur à mes yeux. Je pense à mon sac à main de Lies Mertens, ma doudoune de Caroline Bosmans, mon imperméable de A.F. Vandervorst et ma robe sur mesure de Toos Franken. Si demain ma maison devait brûler, et que mon mari et mes enfants sont en sécurité bien évidemment, je sauverais ces vêtements (rit). À un moment donné, j’ai décidé d’acheter uniquement du belge. Et ça ne doit pas forcément coûter un pont. Il existe des articles belges de tout prix et styles. Pour les enfants, par exemple, j’adore faire du shopping chez JBC.

Lorsque l’Invasion d’Anvers a demandé à l’Institut Flamand de Mode de réfléchir à une campagne, “J’achète belge” me semblait très opportun. »

“Juttu est un pionnier dans le domaine du #supportyourlocals.”

-Jasmijn Verlinden

Flashback & Fast Forward

« L’espace Pop-up “J’achète belge” de Juttu constitue un projet d’une grande valeur. J’espère de tout cœur que Juttu et Flanders DC pourront le faire perdurer pendant longtemps encore. Il y a cinq ans, Juttu, nouvel acteur sur le marché, était un pionnier dans le soutien aux marques belges. Surtout avec le pop-up J’achète belge, les jeunes marques locales bénéficiaient d’une plateforme, d’un terrain de jeu. Aujourd’hui, ce genre d’initiatives est plus répandu, mais en 2016 c’était du jamais vu. Je faisais partie du jury lorsque nous avons sélectionné les 8 premières marques Pop-up. Surtout au début, il s’agissait de starters qui avaient introduit leur demande de numéro de TVA quelques jours seulement avant la participation (rit). Beaucoup sortaient tout droit de l’école et c’est la raison pour laquelle nous avons joint à ce Pop-up une académie où nous travaillions à la tarification, les RP et l’image de la marque. En quelques semaines, nos starters apprenaient de quoi est faite la vente en gros et comment des partenariats voient le jour, ce qui, en soi, est d’une valeur inestimable. Les designers débutants pouvaient tester ce qui fonctionne et ne fonctionne pas auprès du grand public. Après quoi, ils étaient en mesure de démarrer sur les chapeaux de roues. En plus, de telles initiatives font prendre conscience aux consommateurs qu’il est possible d’acheter belge. Et dans ces temps difficiles, plus que jamais, il est extrêmement important de soutenir nos talents locaux. »

Le top 3 de Jasmijn

« Ces cinq dernières années ont été les témoins de tellement de talents belges dans le Pop-up de Juttu que le choix n’a pas été facile. Pour moi, ces trois marques sortent cependant du lot :

1. Emely Van Impe – Pop-up J’achète belge 2016

“Une véritable découverte. Emely sortait à peine de l’école et avait déjà un énorme sens de l’esthétique, aussi bien en matière de design qu’en matière de styling et photographie. Ses créations sont faites de pulls et d’écharpes unisexes, cool et vivants, mais surtout d’une qualité supérieure. Depuis, Emely dispose d’un magasin de marques et continue à étonner avec sa propre collection. Je continue à la suivre et aime la voir grandir.”

 

Plus d’infos sur http://emelyvanimpe.be

2. REDO PAPERS – Pop-up J’achète belge 2016
“Les graphistes Tille Lingier et Linde Luyten travaillaient déjà depuis un bout de temps sur leur collection de papeterie artisanale faite de résidus de papier et coquilles. De véritables avant-gardistes sur le plan du surcyclage. Une belle histoire, le produit est unique. Le pop-up chez Juttu leur a appris qu’elles préféraient préserver leur exclusivité. C’est beau de rester si proche de sa mission et de son produit.”

 

Plus d’infos sur https://redopapers.com

3. Johny be goodPop-up J’achète belge 2017

“J’étais et suis encore une grande fan de Johny, la ligne vestimentaire de Ruth Trioen. En 2017, elle a fait fureur avec sa collection de chemises. Des chemises blanches, soi-disant tatouées sur lesquelles sont brodées des phrases poétiques telles que ‘Shake me don’t break me’ et ‘Love me tender’. Je ne résiste pas à la poésie (rit) et en plus, ces chemises sont intemporelles tout en ayant d’un petit côté contemporain. Trois ans plus tard, je porte encore souvent la mienne. En attendant, la marque de Ruth s’est développée en collection vestimentaire complète. Elle combine cette collection avec un bureau de communication et une famille. Chapeau bas !”

 

Plus d’infos sur https://www.johnybegood.be

Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec Juttu

Juttu.be utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels et des technologies similaires. Des tiers et des réseaux sociaux peuvent également placer des cookies via notre site. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences en bas de chaque page du site.